Actualité

02-05-2018

Les marchés en Avril 2018

Avril n’a pas été aussi volatil que d’habitude (!), le CAC 40 débutant à 5 152 points pour s’établir en fin de mois 5 521 tout proche des plus hauts de Janvier dernier à la faveur d’un flux de « bonnes nouvelles tel : le rapprochement spectaculaire entre les deux Corées ou l’accalmie dans les tensions commerciales entre les USA et la Chine d’un côté et l’Europe de l’autre. 

Aux USA, la saison des résultats pour le 1er trimestre bat son plein. Ils se sont révélés bons à l’image de BANK of AMERICA, MORGAN STANLEY, MICROSOFT, JOHNSON & JOHNSON, BOEING, AMAZON ou INTEL par exemple, mais plus délicats pour des sociétés telles : 3M, PROCTER& GAMBLE, ALPHABET(ex GOOGLE), IBM, PHILIP MORRIS ou SCHLUMBERGER.

Au 30/04 dernier, sur les 321 premières publications d’entreprises du S&P 500 (soit près des 2/3) les BPA (bénéfice par action) sont ressortis dans 79,8% des cas supérieurs au consensus, 6,9%en ligne, le reste étant en dessous, tout en précisant que le consensus n’a cette fois pas révisé ses prévisions en baisse avant les publications, ce qui montre le dynamisme des sociétés américaines !

En Europe, les résultats trimestriels étant publiés plus tard de nombreuses sociétés ont néanmoins communiqué positivement autour de leur chiffre d’affaires comme pour KERING, NESTLE, L’OREAL, LVMH, HERMES, PUBLICIS, CAP GEMINI, SCHNEIDER, ATOS, DASSAULT SYSTEMES mais plus prudemment pour : ESSILOR, SANOFI, MICHELIN, PLASTIC OMNIUM, RENAULT ou UNILEVER victimes de la forte (trop ?) appréciation de l’€ face aux autres devises ($, £, CHF, etc…).

Sur le « front » macro-économique, les données restent favorables tant aux USA qu’en Europe (marché immobilier solide, confiance des consommateurs soutenue, baisse du taux de chômage, etc…) mais aussi en Chine qui a de son côté revu sa prévision de croissance pour 2018 à la hausse. Il conviendra toutefois de surveiller les taux d’intérêt à M/LT de part et d’autre de l’Atlantique qui se sont tendus à la faveur du rebond des marchés actions (le 10 ans américain se situant autour des 3% par exemple).

 

< Retour